2017, encore une saison bien remplie !

 

Dimanche 8 octobre 2017

Arès, "Journée de l'arbre"

Dimanche, la traditionnelle fête de l’arbre et des plantes s’est tenue dans le parc de la MGEN à Arès.
Un public nombreux est venu découvrir les stands des pépiniéristes et maraîchers, mais aussi les nombreuses animations proposées: ferme pédagogique, découverte du miel, élagage d’arbre et tours en calèche pour les plus jeunes.


---------------------------------------------------------------


Samedi 30 septembre 2017

Sanguinet, "une Journée au jardin"


Les Abeilles de l'Eyre seront à la journée au jardin, naturel c'est mieux, qui se déroulera le : 

SAMEDI 30 SEPTEMBRE autour de la mairie se Sanguinet, 
de 9h30 à 13h30.

Conférences, ateliers, expositions sont au programme dont vous trouverez le détail au lien suivant :

---------------------------------------------------------------


Samedi 9 septembre 2017


Forum des associations à Mios


Comme chaque année, je serai au forum des associations de Mios qui aura lieu le :
SAMEDI 9 SEPTEMBRE au Gymnase, de 10h à 12h30 et de 13h45 à 17h30.

Si vous souhaitez parler d'apiculture naturelle, de ruches Warré ou horizontale, vous renseigner sur la visite du rucher, prévoir une formation ou envisager l'installation de ruches chez vous, je vous y attends pour échanger avec vous.
Avec plaisir de vous y retrouver dans la joie et la bonne humeur !

Laurent


Essaim maritime !


En plein week-end du 15 août, et des fêtes de Gujan, Jean-Marc m'appelle pour un essaim installé dans une cabane de l'association " L'Argonautique ". Les membres de cette association ne peuvent plus guère y accéder et placée au bord de la route, nos amies risquent de gêner le passage de nombreux piétons et vélos, surtout en cette saison... ;o))
Elle seraient là depuis un mois et demi, deux mois, nous dit François.
Elles entrent au niveau du sol, sous les planches de bardage, en deux endroits. A l'intérieur, après avoir déplacé de belles planches de bois brut (donc bien lourdes)... Rien !
Bon, elles sont visiblement installées sous le plancher. Alors nous commençons à découper quelques planches, pour y découvrir une ENORME colonie !
Des rayons larges de plus de 30 cm sur 20/25 cm de haut, remplis de miel, de pollen, de couvain et couverts de très, très nombreuses abeilles... Mais absolument pas agressives pour autant. Nous découpons et transférons dans une ruche Warré amenée par Jean-Marc. Mais bien vite, l'élément est plein, il nous faut en ajouter un autre, tout aussi vite rempli lui aussi. Nous ne gardons que les plus beaux rayons emplis de couvains et de réserves.
Puis vient le tour des abeilles restantes encore en grappe sous le plancher. Aidé d'un récipient rectangulaire et d'une plume, Jean-Marc officie. Nous en sortons, 4 bacs bien remplis...   Impressionnant !!!  Facilement plus de 4 ou 5 kilos d'abeilles au total !
  

La ruche sera laissée jusqu'au soir, afin de récupérer les butineuses. Mais chaleur oblige, (et lampadaire allumé juste au-dessus) ces dames restent en énorme grappe à l'extérieur... Jean-Marc va devoir les laisser 24 heures de plus ! 
Après un orage nocturne, et un peu d'aide en les brossant à l'intérieur, tout rentre dans l'ordre, elles vont pouvoir découvrir leur nouvelle demeure chez Jean-Marc.

Une très, très belle colonie, bien vigoureuse, qui a sacrément travaillé en à peine deux mois ...

---------------------------------------------------------------

02 août2017

Enfin...   un essaim !


En début d'après-midi, j'accueille des personnes de la maison de retraite "Les Sénioriales" du Teich pour une visite du rucher. 
Avant de les recevoir, j'ai rangé la ruchette de capture que j'avais laissé sur le toit du cabanon. Plus la peine, en ce début août me suis-je dit !
A peine terminé et rangé le matériel, je souffle un quart d'heure...  Et je suis appelé pour un essaim posé dans un arbre à 2 m 50 de hauteur.
Comble de chance pour moi, il est à Mios, à 400 m de la maison à vol...  d'abeilles !
Elles auraient pu directement venir se poser chez moi, si je n'avais pas rangé la ruchette...
Quelle drôle de coïncidence encore ! Certains appellent cela des "Synchronicités"   ;o))

Une cueillette simple et agréable pour un petit essaim d'un kilo qu'il va falloir aider à s'installer du mieux possible, pour passer son premier hiver.
Sur les photos ci-dessous, de nombreuses abeilles "battent le rappel" l'abdomen en l'air, la glande Nasanov ouverte afin d'appeler leurs sœurs (odeur de citronnelle).
  






---------------------------------------------------------------

Dimanche 25 juin 2017

Premiers pas pour Jeannette & Antoine


Formés fin avril, Jeannette et Antoine sont directement passés à la réalisation de leur  ruche pour y accueillir leur première belle colonie. Samedi matin, ils sont allés chercher ces demoiselles chez Laurent CHEBASSIER (apiculteur à Marcheprime). Le dimanche après-midi, vers 15 heures, ils ont procédé au transfert dans leur ruche Warré, magnifiquement peinte pour l'occasion. 
Noémie et Valérie se sont jointes à moi pour les accompagner dans cette installation.
Une fois encore, calme, précision et douceur ont permis une installation parfaitement réussie. Des abeilles douces et tranquilles pour un très beau moment de pratique !
  


  



---------------------------------------------------------------

Mercredi 17 Mai 2017

Association Interculturelle d'Arcachon (A.I.A.)


Les Abeilles de l'Eyre se sont déplacées à Arcachon (enfin surtout moi, les abeilles préférant le confort de leurs ruches...) pour une présentation de l'apiculture naturelle en ruches Warré et Horizontale.
Répondant à une sympathique de Jean PINSON, le président de cette association, une trentaine de personnes sont venues écouter et échanger autour de différents sujets liés à l'apiculture. 

Le site de l'A.I.A. : A.I.A. Arcachon


---------------------------------------------------------------

Début Mai 2017

Bel essaim à Biganos  (Mais pas simple...)

Et reprise d'activité pour Brigitte et Christian ! 
Les abeilles ont essaimées trois semaines avant pour s'installer entre volets et fenêtres durant l'absence des propriétaires. Belle surprise à leur retour !

Les abeilles ont bien sûr construit quelques beaux rayons de cire blanche. L'intervention a eu lieu le samedi 6 mai, vers 20 heures. La mise en ruchette s'est assez bien déroulée.
  

Quelques abeilles battent le rappel, mais sans plus. Puis à la tombée de la nuit, une partie décide de ressortir et d'investir plusieurs endroits de cette pièce... Et zut !
Nous les laissons la nuit et la journée du lendemain, se décider ou pas d'investir cette belle ruchette !
-------------------------------------
Retour le dimanche 7 mai, vers 19 heures 30 pour la suite de cette cueillette. Les abeilles sont assez calmes, elles ont bien investi leur nouvelle demeure. Brigitte et Christian récupèrent quelques récalcitrantes au quatre coin de la pièce, sans grande difficulté.
Nous assistons à un magnifique rappel de nombreuses abeilles :

La ruchette est posée tout près du rebord de la fenêtre, mais il subsiste un vide que certaines abeilles se refusent à franchir...  Décidément, cet essaim !
Alors, nous leur proposons une aide sous forme de petites échelles de bois :
Et là, tout le monde finit par rejoindre le home, sweet home...
Christian alors peut fermer la portière, tout le monde à bord, pour le voyage final, à Gujan.


---------------------------------------------------------------

Avril 2017

Les essaimages ont commencé !

Je me suis absenté une dizaine de jours et dès le lendemain de mon départ, bien sûr... La ruche horizontale a essaimé dans la haie du voisin... Bon, l'essaim a été récupéré par un apiculteur, c'est déjà ça !

Je suis rentré lundi et dès 17 heures, avec un des stagiaires de Mios, nous sommes allés cueillir un essaim, tout juste installé dans un mur, derrière un vieux bardage en bois. Nous avons réussi à les faire sortir par le haut, leur présenter une ruchette où une partie sont entrées. Les autres sont allées se cacher sous les tuiles, alors échelle, escalade, puis tout le monde en ruchette. Au final 2 heures et demi d'intervention pour un tout petit peuple de moins d'un kilo...  ;o))   Ah la passion !
  

Mercredi matin, à 8 heures, je suis allé chercher 2 colonies chez Laurent Chebassier à Marcheprime (33). 
Et à 13 heures, prenant mon café sur la terrasse, nouvel essaimage sous mon nez de la ruche horizontale. J'invite ces demoiselles à ne pas aller trop loin...   Et incroyable, elles se posent sur un arbuste du jardin à 50 cm du sol !
Je leur propose directement une ruche Warré, où une bonne moitié d'entre elles entrent dedans, puis après 20 bonnes minutes, je coupe la petite branche supportant le reste de la grappe et je les dépose à l'intérieur.
J'ai même eu droit à 5 ou 6 reprises, au passage de sa majesté, la reine, parcourant l'essaim de long en large...   Magnifique spectacle !
Je les ai fermées pour 2 ou 3 jours, pensais-je...   Mais les coquines ont trouvé une petite fente pour aller et venir à leur guise. Donc, dès le lendemain soir, je leur ai ouvert la porte, leur accordant toute ma confiance...

Et voilà, une belle grappe d'environ 1,5 kilo. 

Intervenir pour prévenir l'essaimage ou laisser faire la Nature et accompagner, tout une philosophie d'invitation au "Lâcher-prise"...!!!

Relisons "Quel genre d'apiculteur êtes-vous ?" de David HEAF

En Photos :

  


  


  

---------------------------------------------------------------

6 avril 2017

Le pressoir à fruit

M'inspirant de la vidéo de Christophe Köppel, j'ai voulu essayer le pressoir à fruit pour extraire le miel encore contenu dans le broyat de cires, une fois la première récolte faite.
Vous pouvez le trouver sur le site de www.vidaxl.fr - Pressoir à fruits à 56 €, en ce moment.

Sur un élément, rempli seulement aux deux tiers de miel, dont une partie qui avait déjà cristallisé, j'ai pu récupérer un peu plus d'1 kilo... 
Donc à ne pas négliger !
D'autant que ce miel d'exception est plus chargé en pollen lacto-fermenté et en propolis. 
Au final, plus de goût, plus de vitamines, plus d'acides aminés et d'oligo-éléments !

En photos :

  



En résumé, une excellente idée !

Et comme il me reste encore 9 éléments à extraire, j'envisage le broyeur à fruit pour m'aider un peu...   ;o))


---------------------------------------------------------------

18 mars 2017

Le "spécialiste" du Frelon asiatique 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur ce redoutable prédateur de nos ruchers !
Son organisation, son mode de vie, ses techniques de chasse, etc.

Mais surtout, et le plus intéressant comment le traquer, le piéger et le chasser :

Bonne lecture, pour ma part, je retourne à l'atelier modifier et peaufiner mes pièges...

A retrouver dans la rubrique Brico-astuces

Merci à Patrick BARLOUIS...

---------------------------------------------------------------

8 mars 2017

"Zéro phyto" depuis le 1er janvier 2017 


La lutte contre lez pesticides s'étend aux parcs et jardins des communes françaises. Toutefois 4.000 d'entre elles avaient déjà pris les devant en les bannissant totalement de leurs espaces verts, en privilégiant l'usage de désherbeurs thermiques ou le binage.

Cette mesure s'appliquera aux particuliers à partir du 1er janvier 2019

Aujourd'hui, c'est environ 8.000 tonnes de pesticides qui sont déversés par les communes et près de 66.600 tonnes au total (y compris l'agriculture)...
La France est le plus gros utilisateur d'Europe de pesticides !

Principal polluant des nappes phréatiques, ils ne sont pas éliminés par les stations d'épurations, et se retrouvent, de fait à la sortie de nos robinets, donc dans notre alimentation...   Dans notre corps, celui de nos enfants.

Sans parler du sol, des plantes et des fleurs qui, du coup empoisonnent petit à petit tous les insectes pollinisateurs(et le reste du vivant).

Alors si vous avez un jardin ou un potager, pourquoi attendre 2019 ?
Commençons dès aujourd'hui à changer nos pratiques, nos façons de faire, de voir la Nature, replaçons nous pleinement en son sein, comme un des éléments de cette formidable biodiversité !
Cessons de lutter, de "faire contre", apprenons le "Faire avec", accompagner, faciliter...

PS : Appelons les choses par leur "VRAI" nom

PESTICIDE = Biocide = Tueur de Vie
INSECTICIDE = Tueur d'insecte (Et non, ils ne sont pas sélectifs, comme parfois prétendu, surtout les néonicotinoïdes)
FONGICIDE = Tueur de champignons sous toutes leurs formes
HERBICIDE = Tueur d'herbacés sous toutes leurs formes

Et le mélange des trois = Cocktail extrêmement dangereux, à très forte rémanence, garanti perturbateur endocrinien !

-------------------------------
Un maire de Moselle (médecin) a pris un arrêté contre les pesticides, il se voit réprimandé par la préfecture qui estime illégal ce dernier et brandit le recours devant le tribunal administratif...


------------------------------------------------------------------

Plaidoyer de bon sens pour l'abeille noire...

(Apis Mellifera Mellifera)

Article paru dans la revue 'L'abeille de France" de ce mois-ci (Février 2017) sous l'excellente plume de Philippe CLEMENT. Origines, répartition géographique, classification, analyse génétique et impact de l'homme, tous ses points sont abordés avec clarté et précision.

De la logique, du bon sens, des explications claires nous incitent à tendre vers une apiculture à l'écoute de l'abeille. Les consciences s'éveillent, de nombreuses voix se font entendre pour une apiculture plus "NATURELLE".
Et si l'apiculture naturelle était à l'apiculture conventionnelle, ce que l'agriculture productiviste est à l'agriculture raisonnée, voire à la permaculture...


--------------------------------------------------------------------------------------------

Mortalité des abeilles...


Une très intéressante étude conduite de 1973 à 2014, a étudié plusieurs facteurs sur la bonne santé de colonies installées dans les Monts du Lyonnais.
L'arrivée du varroa en 1986 n'a eu que peu d'influence, contrairement aux traitements des arbres fruitiers...