MARS, entre froid, douceur et humidité

L'alternance d'épisodes doux et ensoleillés, avec le retour du froid et de l'humidité ne facilite pas le travail de nos petites amies !
La ponte a bien repris, les rentrées de pollen se font dès les belles journées. Mais les épisodes glaciales assez soudain ont été fatal à deux de mes colonies.
Contrairement à l'année dernière, presque aucune abeille morte sur le plancher ou devant la ruche. Elle se retrouve vidée de ses occupantes sans plus aucune trace d'elles.
Les réserves de nourriture sont plus que suffisantes et à l'ouverture je retrouve des traces de reprise de ponte abandonnée.
Après discussion avec d'autres apiculteurs, ils ont aussi subi de lourdes pertes sans vraiment en comprendre la cause...   Étrange !

J'ai donc récolté le miel restant sur ces deux ruches, environ 20 kg en tout. Un miel magnifique, très parfumé, enrichi de pollen fermenté par la méthode du pressage manuel (photos ci-dessous).

  

Fonte des cires à la casserole 
Les ruches restantes sont très actives et rentrent régulièrement de nombreux pollens.
Il ne reste plus qu'à attendre les premiers essaims. Les ruches nettoyées sont prêtes à les accueillir !

Aucun commentaire: