De notre mieux, faisons nous aussi,  notre part !


   Au commencement, nous nous lançons dans l'apiculture pour bien des raisons, aider les abeilles, la biodiversité, par curiosité, par passion, parce que nous en ressentons le besoin.
   Nous apprenons, nous essayons de comprendre leurs fonctionnements, les principes de base, nous faisons de notre mieux pour les appliquer. Nous pouvons être emplis de joie dans la réussite ou de désespoir dans les échecs. Nous nous blâmons, nous blâmons nos abeilles, la Nature, l'Homme et ses dérives, et puis un jour...

   Près de nos ruches, nous nous arrêtons de faire, pour en silence, écouter...
Vraiment, pas seulement avec nos oreilles, avec tout notre être, avec notre cœur. 
   Et c'est alors, souvent dans ces moments là, que les abeilles commencent à nous dire, à nous aider, à nous apprendre...
   Elles deviennent nos enseignantes, patientes et compréhensives, nous, leurs élèves attentifs et humbles.


Ce jour là, commence une formidable aventure !

(Elle ne peut être mise en mots, seulement être vécue, je vous la souhaite de tout cœur)


Aucun commentaire: